Bandeau
STAARP-Section Tandem des Auxiliaires des Aveugles de la Région Parisienne
Avec la staarp on voit plus loin

STAARP - Section Tandem des Auxiliaires des Aveugles de la Région Parisienne

Aubusson 2003

Séjour au gîte FFCT des quatre vents

Article mis en ligne le 16 mai 2018

Aubusson 2003

Une semaine en Auvergne

Entre le 21 et 27 juillet 2003, 2 marcheurs et 8 tandemistes ont pris leurs aises au Gîte FFCT des 4 Vents à Aubusson d’Auvergne, sur les pentes du Massif

Central. La STAARP a prévu d’y retourner cet été : adhérents, entraînez-vous bien pour pouvoir vous inscrire !

Il faut dire que l’aimable

accueil

qui nous est fait, plus le panorama remarquable sur les monts d’Auvergne tendraient à nous faire oublier l’aspect sportif de notre séjour !

Nous aurons tout le loisir de profiter des promenades digestives d’après dîner, et du petit lac situé à quelques encablures.

Pour l’heure, il s’agit de choisir un parcours pour une mise en jambes en douceur !

12 parcours sont proposés aux cyclistes. Chacun fait son choix en fonction de ses capacités physiques et des difficultés du terrain. Et elles ne sont pas

rares ! On vient ici pour parfaire une préparation, découvrir une région ou bien encore pour accrocher quelques cols à son tableau de chasse. Dans tous

les cas, un entraînement minimal est nécessaire si l’on ne veut pas se faire du mal ! Car les kilomètres en montagne, (pour une distance équivalente),

ont une valeur supérieure à ceux effectués en plaine !

Au menu de notre première sortie, la vallée et ses hameaux au cachet si typique, peu peuplés, entourés de quelques parcelles cultivées. La journée fut
belle et ensoleillée, seule la montée vers le gîte surprit nos muscles pas encore habitués aux escalades !

Le lendemain, une succession d’ascensions à travers la fraîcheur des bois nous mène jusqu’au sommet du col du Béal (1400 mètres d’altitude), où nous pique-niquerons
avant d’entamer le retour vers Aubusson et une baignade pour estomper une canicule naissante.
L’étape suivante, la plus longue de la semaine, 100 kms, nous fera franchir entre autres le col de la Charme où nous parvenons bien éprouvés. Après une
collation, nous voilà repartis dans une vertigineuse descente qu’affectionne Jean-Pierre. Ainsi, à partir de notre lieu de villégiature, nous allons à
la rencontre de gens, de villages ou de sites encore préservés qui suscitent toujours des sensations nouvelles !
Les équipages se créent quotidiennement en fonction de la distance, du relief ou tout simplement de son état de forme !
Malgré un peu de fatigue, nous quitterons Aubusson-d’Auvergne , avec le vif désir de revenir et de faire partager le plaisir à d’autres !