journal Le Montreuillois avril 2021
Article mis en ligne le 3 avril 2021
dernière modification le 2 juin 2021

Article sur le club Staarp dans le journal Le Montreuillois.

tandem semi-couché avec Christophe et Marc
photo de l’article
GILLES DELBOS ville de Montreuil.

CHRISTOPHE DEROUET Depuis 35 ans, la Staarp fait découvrir le vélo à des malvoyants

Si, hiver oblige, il ne peut exhiber son seyant maillot rose fluo, Christophe Derouet n’en continue pas moins de pédaler. Pour lui, le vélo c’est toute l’année, par tous les temps. Cet homme de 54 ans, qui a perdu la vue en 1997 à la suite d’une maladie, dirige la Staarp (Section tandem des auxiliaires des aveugles de la région parisienne), une association qui siège à Montreuil depuis 35 ans (rue Gambetta). Et qui propose à ses adhérents des balades à vélo tandem à la faveur d’un système astucieux : sur l’engin biplace, les cyclistes aveugles ou malvoyants sont accompagnés d’un guide qui s’installe à l’avant et qui, en plus de donner des consignes et contrôler la cadence, gère les vitesses et les commandes de frein.
« C’est grâce à cette association que j’ai pu de nouveau monter sur un vélo, relate Christophe. Cela me permet de m’entretenir physiquement et de faire plein de rencontres, choses qui me paraissaient inenvisageables au moment où je suis devenu aveugle.
 » La Staarp, qui a récemment intégré le Collectif vélo Île-de-France (35associations, 4000adhérents), dont l’objectif est de convertir la région francilienne en une terre cyclable, compte actuellement 49 adhérents (contre 28 en 2018, quand Christophe a accepté de prendre les rênes de l’association) mais est en capacité d’en accueillir davantage, des Montreuillois notamment. « Nos membres viennent de toute l’Île-deFrance mais pas suffisamment de Montreuil, alors que je suis persuadé que nous répondons à un besoin important dans la ville. » Toutefois, se félicite Christophe, « il y a en ce moment une vraie politique en faveur du vélo en ville. Mais il faudrait que les nouvelles pistes cyclables, pour qu’elles profitent aussi aux cyclistes porteurs d’un handicap, soient dotées d’une signalétique adaptée. » À bon entendeur. n G. R.
par Grégoire Remund
photographe GILLES DELBOS
Le Montreuillois n N° 115 n Du 1er au 14 avril 2021

capture de l’article avec la photo.
le montreuillois avril 2021